Gérard Constant, le vigneron qui vendange en écoutant Verdi


Son seul regret, avoue-t-il, est de ne pas avoir démarré plus tôt sa deuxième vie de vigneron. Gérard Constant, qui achetait des Bourgogne pour les laisser vieillir dès l’adolescence, aura attendu 45 ans pour donner corps à son rêve, laissant derrière lui une carrière de businessman bien remplie : chez PricewaterhouseCoopers, Lhoist, Walibi (dont il organisa la vente au groupe Six Flags pour le compte des actionnaires familiaux) et à la Société Régionale d’Investissement de Wallonie. Il conserve des liens avec le milieu des affaires en assumant les rôles de business angel et d’administrateur indépendant dans plusieurs entreprises wallonnes.

L'ex-Domaine Les Aussellons, porté aux nues par Parker

Le costume du financier qui investit dans la vigne ne lui sied pourtant pas du tout. Cela, les viticulteurs du cru l’ont bien compris depuis qu’ils le voient suer sang et eau dans ses vignes ! Gérard Constant a, par ailleurs, suivi des cours d’œnologie à l’Université du Vin de Suze-la-Rousse. « Certains ont tendance à idéaliser le métier, en se laissant submerger par le côté émotionnel. Or, il faut savoir que la nature est rude et que des dizaines de personnes font le même métier que vous dans le même village… »

Après avoir cherché pendant un an, avec son épouse, Denise Duquesnoy, la perle rare, le « terroir idéal », il apprend, en 2004, que le propriétaire des Aussellons met en vente son vignoble. Ni une ni deux, il se porte acquéreur et crée le Domaine Constant-Duquesnoy. « En 2005 et 2006, j’ai fait vinifier ma vendange à façon : une catastrophe ! En libérant de mon temps en Belgique, j’ai alors vinifié moi-même chez l’ancien propriétaire des Aussellons et ce, jusqu’en 2010 », raconte Gérard Constant. Depuis 2007, il se fait accompagner par l’œnologue star des Côtes du Rhône, Philippe Cambie.

Des rendements limités

Le Domaine Constant-Duquesnoy compte environ 20 hectares de vignes répartis sur trois villages : Vinsobres, Cairanne et Mirabel aux Baronnies. Dans la zone d’appellation Vinsobres, l’encépagement était constitué à l’origine de 60% de Grenache et de 40% de Syrah. Plantées en terrasses sur un coteau, les vignes sont bordées d’une imposante forêt de pins, qui offre un rempart naturel contre le mistral. Gérard Constant y a ajouté récemment un hectare de Mourvèdre.

Le rendement moyen est limité à 35 hl/ha (autour de 20 hl/ha pour les Vinsobres) et la vendange est entièrement manuelle, avec un tri rigoureux au ramassage. Signe distinctif de notre vigneron namurois : il vendange au son de Verdi pour se donner le tempo ! Grâce à l’excellent état sanitaire des raisins vendangés, Gérard Constant peut limiter fortement l’adjonction de sulfites : entre 40 et 60 mg par litre, ce qui est très peu, même au regard des normes du bio.

En conversion bio

Alimentée par des panneaux photovoltaïques, la cuverie du domaine lui permettra de passer, sans sourciller, de 60 000 bouteilles en moyenne aujourd’hui à environ 100 000 dans un délai de trois ans. Toutes les cuves sont thermorégulées. Les vins terminent leur élevage dans une chambre froide à une température constante de 12°C après la mise en bouteilles. Une quarantaine de barriques sommeillent aussi dans le chai : elles proviennent exclusivement des domaines d’Anne Gros à Vosne-Romanée et de Denis Moret à Gevrey-Chambertin, car Gérard Constant exclut l’usage de barriques neuves.

« Nos vins se font lentement », ajoute le vigneron, qui privilégie des macérations longues (4 semaines en cuves inox) et laisse la fermentation malolactique se déclencher naturellement. Pour ses deux cuvées haut de gamme – Confidence et In Fine –, il opte pour une « malo » en barriques. Le fait de ne pas être présent en permanence au domaine a longtemps empêché Gérard Constant d’enclencher le processus de conversion bio, mais il a aujourd’hui franchi le pas. Alléluia...

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

POPSSS [onomatopée]

Bruit du bouchon qui saute.

Synonymes : Belgitude. Convivialité. Partage. Curiosité.

Créez rapidement votre compte personnel et ayez accès à :

  • Des conseils personnalisés
  • Des offres exclusives
  • Des rencontres uniques avec les vignerons

Je crée un compte

Lettre d'informations

Par l'encodage de ses données et l'envoi du présent formulaire, l'utilisateur du site Internet reconnaît avoir pris connaissance et accepté nos conditions d’utilisation du site web et de protection des données personnelles.

Haut de la page