Fleurie 2015

Château de Durette

DUR006

11,50 €

Ajouter au panier

Fiche technique

  • Pays France
  • Région Beaujolais
  • Domaine Château de Durette
  • Cuvée Fleurie
  • Millésime 2015
  • Appellation Fleurie
  • Couleur rouge
  • Caractère sec
  • Cépage majoritaire Gamay
  • Assemblage 100% Gamay
  • Contenance 75 cl
  • Degré d’alcool 12,5%
  • Température de service 15°C
  • Potentiel de garde 5-6 ans

La chronique Popsss

Château de Durette

Le Liégeois Jean Joly est “tombé en amour” avec le Beaujolais, comme on dirait au Québec. La petite histoire veut qu’il ait emmené sa jeune épouse en voyages de noces à Saint-Amour en 1964 et se soit pris de passion pour ce terroir souvent injustement décrié. En 2007, il acquiert un domaine viticole dans le village de Régnié-Durette, qu'il rebaptise Château de Durette. Originalité de son projet : dans une sorte d’esprit coopératif, de bons amis ont acquis des parcelles de vignes dans différents crus du Beaujolais et ont signé des contrats de fermage avec le Château de Durette, dont le vignoble en exploitation s’élève ainsi à 30 hectares. Parmi eux : un autre Liégeois, Marc Theissen, responsable de la gestion quotidienne et de la commercialisation des vins du domaine. Au décès de Jean Joly en 2014, le domaine est resté dans le giron familial. Il s'inscrit dans le courant de l'agriculture raisonnée.

Fleurie

On dit le Fleurie plus féminin que les autres crus du Beaujolais, en particulier le Morgon ou le Moulin-à-Vent. L'aire d'appellation repose sur un sol d'arène granitique (mélange de granite, de sable et de poussière argileuse) qui donne des vins fins et élégants. La vinification (relativement courte) et l'élevage ont été effectués en cuve ciment. Pas une once de bois ne venant donc perturber le croquant du fruit !


Robe rubis avec de légers reflets violacés.
Nez dominé par la framboise et la fraise des bois, avec de légères touches florales (violette, rose).
Bouche élégante, soyeuse, caractérisée par des tanins fins. Notes légèrement poivrées ponctuant les arômes fruités.
Charcuteries, volailles et viandes blanches.
Les amateurs du "Petit Cuberdon" de Durette perdent leur étiquette clin d'œil, mais ne seront pas dépaysés par le contenu. C'était et cela reste un Fleurie !